Société

Elections 2023, processus d’enrôlement

Kinshasa, 27 septembre 2022- La commission électorale nationale indépendante (CENI) a identifié, il y’a quelques jours 22 mille centres d’inscription pour l’enrôlement des électeurs aux prochaines élections prévues en 2023. Elle a révélé ce détail au cours d’un échange du cadre de concertation avec les représentants des partis et regroupements politiques, le samedi 24 septembre, au Palais du peuple, à Kinshasa au capitale.Le président de la centrale électorale, Denis Kadima a souligné lors de son speech que cette identification a été faite par une équipe de la CENI destinée à établir la cartographie de centres d’inscription et de vote.

Par la même occasion, outre cela, il a fait savoir qu’un ajout de 6 mille centres de plus a été fait comparativement au processus de 2018 pour permettre à la population, estimée à environ 49 millions de se faire enrôler.
Dans le cadre de prévisions, Denis Kadima compte lancer l’enrôlement au mois de décembre 2022. Un test grandeur nature des kits d’enrôlement a été fait au Kongo central et à Kinshasa pour se rassurer de la fonctionnalité des machines.
D’après la CENI, le lancement de cette opération proprement dit se fera pendant au moins trois mois. Pour y arriver, rassure la centrale électorale qu’un effort a été fait pour rapprocher à au moins 5 kilomètres les électeurs des différents centres d’inscription.
Par ailleurs, le patron de la CENI a laissé entendre que le calendrier électoral sera, sauf imprévu, rendu public avant la fin de l’année en cours.

Il y’a lieu de noter que la CENI a également échangé avec les partis et regroupements politiques sur la nouvelle loi électorale afin de dissiper tout malentendu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page